Menu secondaire

Le groupe ATF défend les droits des femmes avec l’association TECHFUGEES

Don d’ordinateurs à l’association TechFugees qui vise à accélérer l’intégration des réfugiés par le digital et notamment les femmes réfugiées syriennes.

Techfugees, en partenariat avec Techfugees France, a lancé un programme pilote de fellowship à Paris afin d’accompagner une douzaine de réfugiées dans leur insertion sur le marché du travail français et dans l’écosystème tech français.

De parcours divers, certaines se destinent à des métiers de la tech (développement, design…), d’autres souhaitent se lancer dans l’entreprenariat ou simplement avoir les clés d’un emploi durable qui s’adaptera à la transition digitale des organisations.

Ce programme est spécifiquement destiné aux femmes réfugiées car si leur statut leur donne le droit de travailler, elles sont généralement éloignées des initiatives “classiques” qui attirent d’avantage les hommes. Faute de pouvoir faire reconnaître leurs diplômes en France, elles se voient également souvent contraintes d’accepter des emplois alimentaires, peu ou pas qualifiés, alors qu’elles exerçaient en tant qu’ingénieur, médecin, professeure ou architecte dans leur pays d’origine (Syrie, Bangladesh, Sri Lanka, Palestine, République Démocratique du Congo…).

Une fois les barrières – notamment culturelles – dépassées, l’impact du retour à l’emploi des réfugiées est bénéfique pour l’ensemble de leurs familles, en particulier leurs enfants, comme pour l’écosystème tech parisien encore trop peu ouvert à la diversité.

En savoir plus

Photo: