Menu secondaire

Publié le 1 octobre 2019

European Broker Meeting : et si la pièce détachée informatique était un métier d’avenir ?

L'European Broker Meeting, qui se tiendra les 3 et 4 octobre 2019 à Monaco, est la principale rencontre des spécialistes de l’informatique reconditionnée. A l’heure où le projet de loi sur l’économie circulaire est en train d’être examiné, cette rencontre est, pour ATF Gaia, l’occasion de mettre en avant son positionnement singulier : depuis sa création, son activité permet à la fois de prolonger la durée de vie des matériels IT mais également de créer et de pérenniser des emplois pour des travailleurs en situation de handicap.

ATF Gaia, entreprise adaptée spécialisée dans le réemploi de matériels IT, participe à l’European Broker Meeting, manifestation incontournable du secteur de l’informatique reconditionnée, qui se tiendra cette année à Monaco, les 3 et 4 octobre 2019. A l’occasion de cette rencontre, ATF Gaia annonce poursuivre ses investissements en vue de développer son activité pièces détachées, pour prolonger la durée de vie des matériels IT, et ainsi contribuer à son échelle à favoriser l'économie circulaire et solidaire.

Chaque année, plus de 600 revendeurs, grossistes, brokers et reconditionneurs participent à l'European Broker Meeting. A l’heure où le projet de loi sur l’économie circulaire est en train d’être examiné et où les industriels vont avoir l'obligation d’indiquer la disponibilité des pièces détachées pour réparer les matériels IT, cette manifestation est l’occasion pour ATF Gaia de rappeler les valeurs qu’elle défend depuis sa création : « outre le fait de permettre aux entreprises de répondre à leurs obligations légales de traitement des déchets électroniques, notre cœur de métier consiste à favoriser au maximum le réemploi de matériels et pièces détachées IT », indique Sylvain Couthier, président d’ATF Gaia.

Depuis sa création, ATF Gaia intervient ainsi dans le domaine de la reprise de parcs de matériels IT (serveurs, PC, tablettes…), de leur reconditionnement ou de leur désassemblage en pièces détachées pour prolonger la vie d’autres équipements hors garantie constructeur. L’entreprise est aujourd’hui l’un des principaux fournisseurs de pièces détachées reconditionnées en France et en Europe, avec un stock de 70 000 pièces, un catalogue de 300 000 références (dont des serveurs HP, IBM, Dell, Lenovo, EMC ou encore NetApp), une garantie de trois mois minimum et une livraison à J+1. 

Dans cette entreprise adaptée, les prestations de services informatiques associées à la vente de matériels et de pièces détachées (reconditionnement, désassemblage, tests de bon fonctionnement, aide à l’identification de la référence dont les entreprises ont besoin…) sont majoritairement réalisées par des personnes en situation de handicap (plus de 80 % des effectifs, soit 61 collaborateurs) et déductibles des cotisations AGEFIPH et FIPHFP.

Au niveau du Groupe ATF, en 2018, près de 295 000 matériels informatiques ont été traités avec un taux de réemploi de 65 % de ces matériels à l’unité, sous forme de lot ou de pièces détachées. Grâce au réemploi de ces matériels, près de 37,3 millions de tonnes de combustibles, 28,4 millions de tonnes de carbone et 267 millions de litres d’eau ont été économisés. (*)

(*) 1 matériel réemployé = 1 matériel neuf non fabriqué = 210 kg de combustibles, 330 kg de CO2 et 1 500 litres d’eau économisés.